Retour au haut de la page!

 

 

Ravageurs des choux chinois

 

 

 

Pythium
Pythium.

Pythium

Importance
Il s’agit d’un pathogène fréquent, surtout lorsque la saison est chaude. L’infection sera plus répandue et aura des conséquences plus graves si elle se produit au début de la pommaison. Cette maladie est une porte d’entrée pour la pourriture molle (Pseudomonas).

Description des symptômes
Les symptômes se manifestent à la base des pétioles et progressent vers le haut du plant. Il s’agit d’une pourriture beige rosé et aqueuse, parfois accompagnée d’un fin mycélium blanc.

Conditions d’infection
Le pythium est un champignon de sol qui colonise les champs en se nourrissant de la matière organique en décomposition. À l'occasion, il colonise les cultures lorsque les conditions d’infection telles que la présence de blessures aux racines dans un sol humide, permettent au champignon de pénétrer dans la plante.

Zones à risques
La plupart des champs possèdent un minimum d’inoculant de pythium. Cependant, certains champs semblent abriter des populations plus importantes. Ces champs, qui présentent des niveaux d’infection élevés d’année en année, sont des sites à risques.

Les conditions du sol au moment du semis, de la plantation, de l’éclaircissage et du désherbage mécanique ou manuel sont critiques à l’infection par le pythium. En général, on observe que ces opérations sont d’autant plus favorables à l’infection quand le sol est humide au moment de leur exécution.

Méthodes de lutte
L’application de techniques culturales qui prend soin d’éviter de briser les racines en sarclant, en éclaircissant ou en renchaussant est une façon de limiter l’apparition de la maladie. Comme le pythium est une pathologie du sol, les blessures créées augmentent le nombre de portes d’entrée pour les bactéries. Aucun traitement fongique n’est adéquat.